Insomnie totale: que faire pour ne pas devenir fou ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’insomnie totale se caractérise par des troubles de sommeil ne permettant pas à l’individu de tirer profit du sommeil. Selon une étude, un Français sur 5 souffre de l’insomnie totale.

Plus l’insomnie totale prend du temps à être traitée, plus l’individu qui en souffre court le risque de devenir fou. Pour donc guérir de l’insomnie totale, voici nos précieux conseils dans cet article.

Insomnie totale: que faire pour ne pas devenir fou ?

Insomnie totale : quelles en sont les causes ?

Les causes de l’insomnie totale sont appréciées différemment selon qu’elle survient chez une personne en âge jeune ou en âge avancé.

Chez un sujet jeune, l’insomnie totale peut être due à des prédispositions biologiques. Des études ont prouvé qu’une mère ayant souffert d’insomnie totale peut la transmettre à son enfant.

Le risque génétique de souffrir de ce mal concerne plus les mères que les pères.

Le mode de vie peut aussi conduire à l’insomnie totale. Le non-respect de l’horloge biologique en ce qui concerne les heures de sommeil peut amener un individu à souffrir de ce mal.

La nuit est faite pour dormir et faire reposer l’organisme. Toutefois, en maintenant l’organisme en état de veille la nuit, en le privant de sommeil de façon régulière, il finit par s’y habituer et refoule automatiquement le sommeil.

Ceci concerne aussi bien les personnes en jeune âge et en âge avancé.

Chez les personnes âgées, l’anxiété, le stress sont les principales causes de l’insomnie totale. Plus on prend de l’âge, plus on est préoccupé et le temps de sommeil se réduit considérablement.

Un autre facteur à la base de l’insomnie totale est la carence ou l’absence de certaines hormones comme l’adénosine dans les régions du cerveau.

La production de ces hormones facilite l’endormissement. Les troubles de la thyroïde peuvent également occasionner des perturbations au niveau des organes qui produisent ces hormones.

Impossible de dormir : que faire pour ne pas devenir fou ?

Lorsqu’on constate qu’on a du mal à trouver le sommeil, il faut prendre rendez-vous avec un médecin pour rapidement en déceler les causes.

Dans la majorité des cas, les somnifères sont prescrits, mais il ne faut pas trop en abuser à cause des effets secondaires qui en résultent comme la dépendance ou l’accoutumance.

En dehors des somnifères, ce qui est plus important à faire est de restaurer l’horloge biologique. Pour ce faire, il faut réorganiser au mieux ces occupations et adopter une bonne hygiène de vie.

D’abord, il faut manger plus tôt dans la soirée de préférence avant 8 heures du soir pour permettre à l’organisme de digérer avant la sécrétion de l’adénosine.

Passer moins de temps devant les écrans de télévision et de smartphone la nuit permet de vite retrouver le sommeil. Il est prouvé que la lumière projetée par les nouveaux écrans contribue à faire chasser le sommeil.

Ensuite, il faut se donner à des activités physiques répétées. Faire du sport permet de libérer les toxines du corps et de mieux se sentir.

Les activités physiques permettent également de combattre l’anxiété et le stress qui sont à la base de l’insomnie totale.

Il faut aussi noter que les activités physiques facilitent la production des neurotransmetteurs et neurotrophiques.

Ces deux hormones permettent au cerveau de bien fonctionner et de se développer. Ce qui évite au sujet le risque d’être surmené et de développer une éventuelle folie.


Lisez aussi:

Insomnie chronique: traitement naturel avec les fleurs de bach ?

L’alimentation saine pour résoudre ses problèmes de sommeil